Rachat de crédit immobilier

Si vous avez déjà un prêt immobilier en cours de remboursement, vous pouvez profiter de l’actuelle baisse des taux d’intérêt pour renégocier votre taux de prêt immobilier !
Cette opération est très souvent intéressante si votre taux initial est supérieur d’au moins 0,50% par rapport au taux actuel. Un nouveau prêt se substituera alors au précédent, et cette opération vous permettra de diminuer le coût total des intérêts.
Attention cependant, la durée de ce nouveau prêt ne peut en aucun cas dépasser la durée restante de votre premier prêt.

1- Votre rachat de prêt peut-il être intéressant ?

Profitez de la baisse des taux d'intérêt pour augmenter votre pouvoir d'achat !

Il y a 3 façons de réaliser un rachat de prêt. Chacune d’entre elle présente des avantages :

  • conserver la même durée de crédit et diminuer la mensualité : vous augmenterez votre pouvoir d’achat,
  • conserver la même mensualité et réduire la durée de votre prêt : votre prêt se terminera plus rapidement,
  • ou un mix des deux précédentes façons : vous gagnerez en pouvoir d’achat et en durée de remboursement.

Afin de déterminer si vous avez intérêt à faire procéder au rachat de votre prêt immobilier et afin de choisir la meilleure formule (gagner en durée ou en mensualité), il vous suffit de remplir la simulation de rachat de prêt immobilier. Cela ne vous prendra que 5 minutes.

En fonction du résultat de l’étude de votre projet par l’un de nos experts nous vous contacterons par téléphone afin de vous faire part d’une ou plusieurs propositions de nos partenaires bancaires. Si l’analyse de votre simulation révélait un manque d’intérêt à procéder au rachat de votre prêt, nous vous le ferions savoir par courriel.

2- Quels sont les frais engendrés par un rachat de prêt ?

Le plus souvent, afin d’obtenir un meilleur taux pour votre prêt, il est nécessaire de changer de banque.
Nous constatons que la majorité des demandes formulées dans sa banque d’origine est refusée ou n’obtient jamais de réponse. En effet, il est extrêmement rare que la banque d’origine accepte de renégocier son taux dans la mesure où elle risquerait de perdre de l’argent.

Il faut donc tenir compte des frais occasionnés par un rachat de prêt immobilier :

  • Les pénalités pour le remboursement anticipé, qui représentent six mois d’intérêts dans la limite de 3% du capital restant dû.

  • Les nouveaux frais de garantie (Caution Crédit Logement ou Hypothèque).
  • Les frais de dossier.

A l’exception des frais de garantie, ces frais sont le plus souvent inclus dans le nouveau prêt immobilier.

3- Fiscalité du rachat de prêt immobilier

Si l’emprunteur bénéficiait d’avantages fiscaux liés à son prêt, il peut les conserver :

  • S’agissant d’un investisseur locatif, les intérêts du nouveau prêt seront déductibles des revenus fonciers à deux conditions :
    - que ce nouvel emprunt soit souscrit afin de rembourser et de se substituer à l’ancien prêt,
    - que les intérêts et la durée du nouveau prêt immobilier ne soient pas supérieurs à ceux de l’ancien (ce qui paraît évident dans la mesure où le rachat de prêt vise justement à diminuer les intérêts et/ou la durée du crédit).

  • S’agissant d’un emprunt pour l’achat d’une résidence principale, si le prêt initial donnait droit à un crédit d’impôt sur les intérêts d’emprunt, le nouveau prêt bénéficiera du même avantage. Le montant du nouveau crédit d’impôt ne devra cependant pas être supérieur à celui de l’ancien.

4- Quelles sont les démarches pour effectuer un rachat de prêt ?

Famille heureuse

Si vous envisagez de renégocier votre emprunt immobilier, il vous suffit de faire une demande sur notre site via le simulateur mis à votre disposition.

Afin de faciliter cette étude par l’un de nos experts, il est souhaitable que vous soyez en possession du tableau d’amortissement de votre prêt immobilier actuel.

5- Bon à savoir

Même si le coût total d’un prêt diminue grâce à la renégociation de crédit, il est préférable de ne revendre son bien avant 5 ans. En effet, compte tenu de l’augmentation du capital emprunté, les frais ne seraient pas amortis avant cette période.